In BD we bulle

Metropolitan – tome 1- Borderline

3 107

Metropolitan – tome 1 – Borderline
Une BD de Julien Bonneau et Laurent Bonneau édité par Dargaud

metropolitan-couv.jpgUn beau matin de mai, l’inspecteur Vincent Revel sauve la vie d’Alexei, foudroyé par un malaise sur la ligne 6 du métro parisien.
Aucun des deux n’a remarqué Marc, passager anonyme parmi tant d’autres.Huit ans plus tard, les métros continuent de rouler.
Vincent enquête sur le meurtre d’un joaillier. Alexei a fait fortune dans l’informatique, Marc vit très mal son licenciement.
Une fois de plus, les lignes de leur vie vont se croiser, reste à trouver à quelle intersection !
Ce qui frappe en premier lieu, dans Metropolitan, c’est ce sentiment diffus de malaise. Dès la couverture et ce splendide portrait à l’aquarelle, on ne sait pas trop si les taches sont dues aux larmes ou à la pluie. Ce qu’on sait c’est qu’on va pas rire aux éclats.Pourtant, on pleure pas non plus, c’est comme dans un film de Bertrand Tavernier (oui, je pense à L627), on s’accroche aux images, on prend les mots dans la gueule, on encaisse. En fait Metropolitan, est une BD très cinématographique, les plans, les cadrages, jusqu’à l’écriture et ses blancs, j’aime bien ses blancs, les silences, ça fait bien monter en intensité et puis ça colle avec la beauté de certaines cases metropolitan-detailp.jpg

(page 15, le soleil se couche sur Paris), ça déchire hein ?

Mais pour autant, Metropolitan n’est pas qu’une belle BD, c’est aussi une bonne BD, avec une histoire, qui coule dès les premières cases, qui c’est ? Mais pourquoi ? aaaah ! Des héros, bien construits, bien travaillés, avec un pathos, un vécu dont on distingue les bordures, souvent en dents de scie.Enfin, Metropolitan, c’est aussi le travail, que l’on sent fusionnel, entre 2 frères.
Il en ressort une sorte d’alchimie ou plus aucun décalage n’existe entre le visuel et l’écrit. Non, vraiment Metropolitan est une grande réussite, on attend avec impatience le Tome 2 – Cocaïne – prévu pour septembre 2010 !

achetez sur weebulle

 

3 commentaires
  1. Jeff dit

    ouais, la, la,  sa déchire.
    voila un polar qui démarre bien, mené comme je les aiment, servi par un putain de coup de crayon,
    les frères "Bonneau" Julien au scénar et Laurent au dessin nous servent une viandes saignante a souhaits.

  2. Bruce dit

    Oui, ça donne plutôt envie… Mais mes dernières lectures "polar BD" étaient vraiment décevantes… Non ! Jeff, ne me frappe pas !… C'était Jazz Maynard… Ce qui est sûr, c'est que la couv et les couleurs sont vraiment belles… A voir…

  3. Fred dit

    @Bruce, Belleville story c'est super bien, un peu dans le style des polars de Canal +

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.