In BD we bulle

Baptist- tome 1

0 101

Baptist – Tome 1
Un Manhwa seinen de Sung-Ho Mun et Gyung-won Yu édité par KI-OON

baptist-t1-couv.jpg 2010. 13 enfants venus des quatre coins du monde sont envoyés dans l’espace pour commémorer le nouvel an.
Mais très vite, un grain de sable se glisse dans l’engrenage… Pendant 13 heures, la terre va perdre tout contact avec eux.
Que s’est-il réellement passé? Voici la première partie du résumé présent au verso de ce tome 1 de Baptist. Un paragraphe des plus accrocheurs! Plus, malheureusement, que le contenu véritable du manga… Tout commence huit ans après «cette fameuse expédition spatiale». Le récit tourne alors autour de Bono U. Meyer, étudiant allemand surdoué au prodigieux QI de 240 et, bien sûr, l’un des treize célèbres enfants.
Un grand mystère parait envelopper ce protagoniste dont tous les proches semblent être tombés dans l’aliénation ou avoir disparus.
Sur sa trace, persuadé de la culpabilité du jeune homme, le très singulier inspecteur Lioner, aux méthodes d’investigations plus que douteuses…
Viendra aussi se greffer Lumor, un programmeur informatique sadique soupçonné de meurtre et désirant se venger de Lioner. La premier mot venant à l’esprit après lecture est certainement «décevant»… Mais peut être pas tant que ça en fait. On reprochera certes diverses choses à ce tome 1 (tel, par exemple, un développement un peu lent, un récit parfois brouillon, des personnages à la limite du stéréotype ou encore une trop grande masse de questions soulevées), il y en a toutefois aussi plusieurs autres, positives celles-ci, à noter. En première place, le dessin – principal argument valable du manga, en réalité – en tout point réussi! Un trait dynamique, épais et anguleux, un chara-design des plus modernes, des plans aux perspectives véritablement hallucinées, un découpage simple et efficace, le tout s’accordant magnifiquement bien à l’ambiance générale, entre surnaturel et science fiction. En deuxième et dernière place, la fin de ce volume, c’est à dire les cinq dernière pages, haletantes, déroutantes et même frustrantes (quand ça commence vraiment, ça se termine…). Au final, un premier tome un peu mou, servant essentiellement de prologue, d’introduction, qui pique toutefois notre curiosité lors du dernier chapitre, annonciateur de lourdes révélations à venir. A suivre, donc…… FrançoisBaptist – tome 1 – bande annonce et preview

achetez sur weebulle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.