Jidéhem est mort :/

Merde alors !

Jidéhem est mort,
c’est nul !

Jidéhem de son vrai nom Jean De Mesmaeker, dont Gaston brûlait les contrats, était née à Bruxelles 21 décembre 1935. Il y est mort ce 30 Avril.

Si Jidéhem n’était pas le plus connu de des dessinateurs de l’école Franco Belge mais fut un des maître de l’École de Marcinelle et vous avez surement tous pu admirer son travail.

Auteur immortel des chroniques de Starter, il dessinait les voitures comme un Dieu.

Assistant de Franquin pour qui il reprend les illustrations de Starter et les fantastiques posters de voitures, d’avions et de machins à moteurs  qui ont orné ma chambre pendant de longues années.

Il Travaillera sur Starter mais aussi Gaston Lagaffe, Spirou, Sophie, son grand oeuvre restera les aventures de Ginger.

Après un premier jet dans les années 50 pour fixer le personnage, un détective privé sur de lui qui n’a pas peur de la baston, la série trouvera son apogée dans les années 80.avec la publication des Yeux de feu et L’affaire Azinski, une géniale aventure mêlant espionnage et science fiction.

Ce n’etait pas Ginger le cerveau, c’etait Véraline !

Présent au début de ses aventures, Alan, son fidèle compagnon faire valoir, laissera sa place à Véraline qui passera rapidement du statut d’assistante du héro à véritable alter égo féminin.

Un grand scénariste

En plus d’être un immense dessinateur dont le trait n’avait cessé de se perfectionner, Jidéhem était un scénariste exigeant et parfaitement documenté doté d’un sens du rythme rare et d’un sens de la mise en scène particulièrement cinématographique (les mouches de Satan) donnant des albums totalement intemporel comme on aimerait en lire plus souvent.

Merci Monsieur.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.